Piliers SEO referencement naturel

C’est quoi le référencement naturel ? Les 3 piliers du SEO

Rien que de prononcer « référencement naturel », ça peut donner des boutons !! C’est un sujet qui intrigue, autant qu’il effraie : tu aimerais faire sa connaissance et, en même temps, il te semble inabordable.

Avec moi, pas de gros mots ou de jargon technique (enfin, j’essaie !!). Décryptons de manière simple le référencement naturel de ton site internet (ou SEO pour les intimes).

C’est quoi le référencement naturel ?

Appelé également SEO (Search Engine Optimisation), le référencement naturel permet d’augmenter la visibilité de son site internet. Ce sont toutes les actions que l’on peut mettre en place gratuitement pour atteindre les meilleurs résultats dans les moteurs de recherche. Et qui dit gratuit, dit : pas de recours à la publicité (contrairement au SEA = Search Engine Advertising).

Voilà, le décor est planté.

Et que tu sois naturopathe, prof de yoga, thérapeute ou créatrice d’arts, tu peux être concernée par le sujet du référencement naturel !

Et ça marche comment le SEO ?

Les moteurs de recherche (comme Google, pour ne citer que celui-ci) envoient leurs robots sur ton site internet. Ils vont tout scanner et ranger ton site selon différents critères. Ces critères composent l’algorithme. Évidemment, celui-ci change souvent, sinon ce ne serait pas drôle.

Tu l’auras compris : plus tu seras raccord avec l’algorithme, plus tes chances de monter en haut de la première page seront grandes.

L’ensemble des actions pourraient être classées dans 3 catégories : la conception du site internet, le contenu du site et, enfin, la communication autour du site.

Allez, c’est parti !

référencement naturel et technique du site

Le référencement naturel lié à la technique du site internet

Par réflexe, quand on évoque le référencement naturel, on pense au contenu du site internet. Et pourtant, la conception de ton site joue un grand rôle dans le SEO.

La rapidité

Un site rapide sera toujours mieux référencé qu’un site qui met du temps à se charger. Pourquoi ? Parce que l’internaute est de nature pressée.

Si le site que tu veux consulter ne s’affiche pas rapidement, que fais-tu la plupart du temps ? Tu le fermes et tu en ouvres un autre.
Les moteurs de recherche en déduisent que le site n’est pas intéressant puisque les internautes repartent à peine arrivés. Mauvais point.

Pour améliorer la vitesse de chargement de ton site web, tu peux notamment :

  • réduire le poids de tes images
  • installer une extension de cache (le site n’a pas à tout recharger quand un même internaute consulte plusieurs fois ton site.)
  • choisir un bon hébergeur
  • limiter le nombre d’extensions (plugins)
  • ne pas installer de vidéo directement sur ton site (insère plutôt des liens vers YouTube.)
  • faire du ménage régulièrement (médias non utilisés, pages obsolètes…)

La navigation

Faciliter le parcours de l’internaute sur ton site contribue à son référencement naturel.
Pourquoi ? Si l’utilisateur se balade de manière presque intuitive, sans se perdre, il va rester pour prendre l’info qu’il cherche. Et y revenir, car il saura qu’il trouve rapidement ce dont il a besoin sur ton site. C’est un bon point pour toi !

Donc, simplifie la navigation au maximum en évitant par exemple des menus à rallonge ou des sous-pages de sous-pages. Mettre les boutons en évidence favorise également le parcours utilisateur.
Et l’on n’oublie pas l’ergonomie responsive qui permet une lecture adaptée sur mobile et tablette.

Faciliter le boulot des robots des moteurs de recherche

Dans un supermarché, les rayons ne sont pas placés au hasard. Tout est fait pour emmener le consommateur à suivre un certain parcours.

Sur ton site web, c’est pareil ! Les robots se baladent pour tout indexer : si c’est le grand bazar, ça ne va pas leur plaire !

Voici quelques actions pour faciliter le travail des moteurs de recherche et améliorer le référencement naturel de ton site :

  • Bien choisir les URL (les adresses de chaque page de ton site). Si tu es naturopathe à Vannes, et que tu proposes des consultations autour de la problématique du sommeil. Ta page de services pourrait s’appeler monsite.fr/naturopathie-sommeil-vannes plutôt que www.monsite.fr/consultations-naturopathie par exemple.

  • Nommer stratégiquement tes médias (photos, visuels…). Si tu es céramiste, une photo intitulée « vase-ceramique-artisanal-bleu-auray », sera toujours mieux référencée que « vase-bleu » (ou pire « img2354-22 »!).

  • Intégrer un plan de ton site (appelé aussi « sitemap »). Il existe plusieurs extensions permettant de créer une sorte de sommaire qui liste les pages et articles de ton site web.

  • Fais le ménage ! Dans le supermarché, s’il faut enjamber les cartons, slalomer entre les palettes, faire le tri dans les produits périmés, on est d’accord que ça ne donne pas très envie. Sur ton site web, c’est pareil  Au niveau des extensions notamment : si tu te contentes du minimum, tu simplifies le trajet des robots (sans parler que ça allège ton site et limite les risques de piratage).

Les balises méta

Il s’agit ici de la méta description et du méta titre.
Ce sont les infos affichées par Google lorsque tu fais une recherche. Autant te dire que c’est méga important de bien les rédiger ! Cela demande une certaine gymnastique, car ce sont des emplacements courts, avec peu de texte. Donc il faut être simple et efficace !

Si tu utilises WordPress, l’extension Yoast SEO sera ta meilleure amie pour cette partie. Prévoir de le faire pour chaque page et chaque article de ton site.

Le contenu qui favorise le référencement naturel de ton site web

Quand on parle de SEO, on pense assez naturellement aux textes du site internet. C’est vrai qu’un contenu (images comprises) bien optimisé et régulier, c’est une grosse partie du travail !

La régularité et la pertinence

Cela me parait essentiel de commencer par là.
Car, avant tout chose, tu écris pour les internautes. Que ce soit une page de site ou un article de blog,  je te conseille de rédiger un contenu adapté à ta cible, qui répond à ses besoins et lui apporte des informations à valeur ajoutée. Et si possible d’avoir de la régularité.
Dans les deux cas, ça donne aussi de bons indicateurs aux moteurs de recherche.

Les mots-clés

Ah là là, le sujet sensible ! C’est vrai que cela peut rapidement devenir un véritable casse-tête cette histoire de mots-clés. Et c’est pourtant un pilier très important dans le référencement naturel.

La première étape, à mon sens, c’est de bien connaître ses offres et surtout sa cible. D’être capable de s’exprimer comme elle, de se mettre à sa place.

Ensuite, de lister TOUS les mots et expressions qui te semblent pertinents. Puis d’analyser le volume de recherches, le positionnement possible, etc. pour bien choisir tes mots-clés.

Le champ lexical

Attention ! SEO ne veut pas dire « vomi » de mots-clés… Comme son nom l’indique, on parle bien ici de référencement naturel. Il faut donc que la lecture soit fluide, avec du contenu intéressant et varié. On s’assure d’utiliser un champ lexical diversifié.
Et au-delà de rendre la lecture agréable, cela facilite, ici aussi, le boulot des robots qui cherchent à indexer ton site.

Prenons un exemple. Tu vends des voitures et tu es spécialisée dans la marque Jaguar.
Si tu n’as pas envie que ton site soit rangé dans la catégorie « documentaire animalier », je te conseille de varier le champ lexical autour de l’automobile, du haut de gamme, etc. Tu me suis ?!

Les balises

Encore un gros mot ! Rassure-toi, tu vas vite comprendre.

Sur le bord des routes, on peut trouver différentes balises, chacune ayant sa propre signification et dont le rôle est de faciliter la conduite des usagers.
Sur ton site, c’est tout pareil !

Dans le contenu rédactionnel des pages ou des articles de blog, on va indiquer aux robots : « ceci est un titre » (=H1), « ceci est un paragraphe », « ceci est une image », « ceci est un sous-titre » (H2), etc. Ça leur permet de se repérer et de se dire « ah ici, c’est bien rangé, je peux y envoyer les internautes ».

Le maillage interne

Tu vois une toile d’araignée ? Imagine la même chose sur ton site.

Cela représente l’organisation des liens internes : d’une page à une autre, d’un article à un autre, d’un article à une page, etc.

Ça aide les robots (encore eux !) à se balader sur ton site et ça permet de proposer du contenu varié aux internautes (voire de les diriger subtilement dans un tunnel de vente).

Les images

En respectant quelques règles, les visuels contribuent au référencement naturel de ton site.

  • Choisis-les de bonne qualité, en limitant au maximum leur taille et leur poids.
  • Comme on l’a vu plus haut, change le nom pour placer des mots-clés pertinents. (N’oublie pas que les internautes cherchent également via Google Images.)
  • Renseigne le texte alternatif sur ton site, pour décrire ce qui se trouve sur l’image (cela aide notamment les déficients visuels qui utilisent des outils pour lire ce texte. Encore un bon point pour toi !)
communiquer sur les réseaux sociaux pour le référencement naturel

Le référencement naturel, c’est aussi la communication autour de ton site internet

Tu l’auras compris, le référencement naturel regroupe toutes les actions que tu peux mettre en place pour attirer les internautes sur ton site. Et cela passe également par la communication !

Les réseaux sociaux

Que ce soit Facebook, Instagram ou LinkedIn, ce sont des portes d’entrée formidables pour augmenter le trafic vers ton site.
Dans un premier temps, ils servent de relais pour tes articles de blog ou une nouvelle offre. Et, lorsque tu partages d’autres types de contenu (une citation, une photo des coulisses de ton entreprise, un article que tu as repéré, etc.), il y a toujours moyen, si c’est pertinent, de glisser un lien vers ton site. Cela peut être un service ou un produit en lien avec le contenu que tu es en train de partager sur ton réseau social, un ancien article de ton blog qui vient compléter ta citation, etc.

D’où l’intérêt de bien construire sa stratégie éditoriale, avec l’appui d’un calendrier, pour réfléchir en amont à toutes ces « connexions ».

Mentionne ton site !

Dès que possible, mentionne l’adresse de ton site internet :

  • sur tes cartes de visite et autres documents imprimés,
  • en signature de tes emails,
  • en bas de page de ta newsletter,
  • dans tes profils de réseaux sociaux.
  • etc.

Les backlinks

Non non, ce n’est pas un gros mot !

Ce sont des liens qui dirigent vers ton site, depuis un autre site : un.e client.e, un.e prestataire, un.e partenaire, etc.
Ils peuvent être « naturels », c’est-à-dire à l’initiative de cette tierce personne, sans contrepartie. Ou bien dans le cadre d’un échange.

Par exemple, si tu es sophrologue, tu peux écrire un article ou répondre à une interview pour un site qui aborde le bien-être au travail. En retour, la personne prévoira un lien vers ton site.
C’est un échange de bons procédés en somme. Et plus la popularité de l’autre site est grande (avec un trafic important), plus tu es gagnante.

Toutes ces actions combinées vont contribuer au référencement naturel de ton site.

Attention à ne pas négliger la qualité du contenu ! Faire du SEO, c’est une bonne stratégie digitale. Si tu gardes à l’esprit qu’entre l’internaute et les moteurs de recherche, c’est le premier qui doit rester ta priorité.

En résumé, c'est quoi les 3 piliers du référencement naturel ?

1 – Le référencement naturel lié à la technique du site internet

Que ce soit la rapidité ou la navigation, l’idée est d’optimiser le parcours de l’utilisateur. Qu’il obtienne la bonne info dans un minimum de temps.
Tout en veillant à faciliter le travail des moteurs de recherche grâce à plusieurs petites actions : nom des URL ou des images, le plan du site, faire du ménage… 
Sans oublier les balises méta !

2 – Le contenu qui favorise le référencement naturel de ton site web

Le contenu est roi ! Voilà ce que tu peux retenir !

Les mots-clés et le champ lexical sont bien entendu au cœur de la stratégie SEO. Avec une bonne organisation (balises, maillage interne) et, surtout, du contenu régulier ET de qualité.

3 – Le référencement naturel, c’est aussi la communication autour de ton site internet

Et l’on termine toute cette stratégie SEO avec une bonne communication pour dire au monde entier que ton site internet existe ! Que ce soit par les réseaux sociaux, des sites internet tiers ou tes outils du quotidien (mail, newsletter, etc.), mentionne ton site !

Tu as envie de mettre en place une stratégie digitale simple et efficace et tu ressens le besoin d’être accompagnée ? 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Formations et ateliers éclairants »

Pour les femmes entrepreneures passionnées et engagées, qui veulent développer leur activité, tout en restant authentique.

Pour sortir du brouillard et poser les fondations solides de sa communication, pour rayonner sur le web de manière claire et efficace.

Des modules collectifs, introspectifs et constructifs pour cheminer vers une communication efficace et authentique !